Suite au premier billet qui montrait l’apparence générale de mon Massif, voici enfin le dévoilement des tiroirs!

N.B. Pour la création de chacun des tiroirs, j’ai décidé de traiter le thème du bois sous différentes formes. Vous y trouverez donc des formules assez originales mais sachez, qu’à des fins pratiques, tous les fonds de mes tiroirs peuvent être enlevés pour facilité le rangement.

_

Le tiroir en liège

Un espace permettant d’exposer vos petites œuvres d’art sur toutes les parois du tiroir.

_

Le tiroir de luxe

Un coussin sculpté dans du peuplier pour donner l’illusion d’un vrai coussin et touche de luxe supplémentaire, du velours!

_

Le tiroir « plein air »

La forêt, le faux lichen… on croirait y être! Et j’ai même cru voir un ours noir passer…

_

Le tiroir « plexiglas et copeaux de rabot »

Du bois prisonnier dans sa cage de verre.

_

Le tiroir en bâtons de Popsicle

j’ai voulu faire un effet de parquet en rose des vents avec d’autres bâtons plus petits… mais à 1h30 du matin, j’ai plutôt choisi de dormir et j’ai décidé de remplir le vide avec un grand succès de la chanson!

_

Le tiroir papier journal de Chine

En plus de mettre un brin de fantaisie en collant une annonce de Whippet en spécial, j’ai collé un article de moi, sur le côté, lors d’un voyage d’entraînement.

_

Le tiroir peau de vache

Vous allez me dire: «qu’est-ce qui est en bois Jimmy?» Eh bien, le grain du fond en noyer cendré me faisait penser à de la fourrure. Je pense aussi que ça me prenait un petit côté animal… et aussi, j’aime les vaches! Il faut dire que les vaches sont des êtres vivants vraiment pas camouflés contre les prédateurs… inspirant.

_

Le tiroir « épingles à linge »

Considérant que c’était un des derniers à fabriquer et à imaginer, j’ai beaucoup cherché ce qui était en bois chez nous… j’aime bien l’effet de moulures que ça crée!

_

Le tiroir en bois exotique

Du macacauba (une essence qui pousse au Brésil). Ok, j’aimais sa couleur et son odeur au moment de la coupe!

Pour ce qui est de la finition bleue du tiroir de bois exotique, je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller aussi loin que j’aurais voulu. Je m’explique: avant d’appliquer le bleu sur la façade, j’ai mis du rouge brique en dessous pour éventuellement recréer un effet d’usure. Aussi, j’avais en tête le désir d’encastrer quelques petits débris de métal dans le but de provoquer des coulisses de rouille.  Au final, il aurait seulement fallu emprisonner tout ça sous plusieurs couches de laque. J’ai déjà expérimenté cette idée dans certains tests et le résultat semblait très bon! En passant, merci à mon prof Chantal pour son appui et ses précieux conseils.

La cachette sous le dessus du meuble

Le bleu du tiroir était tellement intéressant, qu’il fallait absolument en faire un rappel ailleurs sur le meuble. Après réflexion, l’idée m’est venue de recréer cet effet bleu sur la belle grande surface dans l’espace caché sous le dessus du meuble.